VTX Blog



06.08.2014

Appareils connectés et électricité

Les quelque 14 milliards d'appareils électroniques dans le monde font exploser la facture d’électricité…

Savez-vous que dans le monde, entre décodeurs, modems, imprimantes, tablettes, consoles de jeux, et téléviseurs ce sont quelque 14 milliards d'appareils électroniques qui sont connectés 24h/24, 365 jours par an ? Le problème de ces appareils est qu’ils consomment de l’énergie tout le temps, même en mode veille. Selon l’Agence internationale de l’énergie (IEA), ce ne sont pas moins de 80 milliards de dollars qui sont dépensés inutilement chaque année pour les maintenir sous tension.
 
Imaginez qu’en 2013, cette multitude de périphériques en ligne a consommé 616 térawattheures (TWh) d'électricité, dont la majorité produite en mode veille. Sur ce total, environ 400 TWh - l'équivalent de l'électricité consommée chaque année par le Royaume-Uni et de la Norvège ensemble - a été gaspillé en raison de la technologie inefficace estime l’IEA. Ce gaspillage conduit à un surplus d’émission de gaz à effet de serre mais aussi à des risques de pénurie.
 
Avec l’engouement que suscitent les objets dits intelligents, l’agence redoute le pire. En effet, des appareils qui n’étaient pas connectés jusqu’à présent tels que machines à laver, réfrigérateurs, lampes ou thermostats le sont maintenant. En 2020, la facture d’électricité pourrait avoisiner les 120 milliards de dollars.
 
Pourtant, selon l’IEA, des mesures simples peuvent être mises en œuvre dès à présent pour améliorer l'efficacité énergétique des appareils connectés. L’agence relève également que le mot « veille » est utilisé à tort. Il sous-entend que le terminal est « endormi », presque éteint mais en réalité, « la plupart des périphériques utilisent autant de puissance dans ce mode que lorsqu’ils sont activés ». « Ils utilisent généralement beaucoup plus de puissance que ce qu'ils devraient pour maintenir une connexion et communiquer avec le réseau», estime Maria Van der Hoeven, dirigeante de l’IEA. « En utilisant le meilleur de la technologie d’aujourd'hui, ils pourraient effectuer les mêmes tâches en mode veille tout en consommant environ
65 % d'énergie de moins »
.
 
L'agence appelle les décideurs politiques, les instituts de normalisation, les éditeurs de logiciels, les concepteurs de matériels et  les fournisseurs de services Internet à travailler ensemble afin de revoir la consommation à la baisse.
 
Source : 01business.com
Commentaires: 0
Tags: technologie, tipps, tricks

Merci de préciser l’objet de votre demande.

Votre demande nous est bien parvenue.

Un conseiller prendra contact avec vous prochainement.